EDEA 13 juin 2015, MBOG LIAA fêtait ses 20 années d’existence

Association Mbog Liaa

Ce site a été mise à jour le Lundi 18 Septembre 2017 à 12:19

 A l Origine le Canton Bikok recouvre sur le plan géographique tout le territoire de l’arrondissement de Pouma .Comme tous les frères basaa ,mpôô et bati les basaa de Pouma( les Bikok ) viennent de Ngok-Lituba du côté Bakoko Oriental des ancêtres BENGUEL de sexe masculin et KIMAHU-NDJENG de sexe féminin. Ils eurent beaucoup d’enfants qui se livrèrent à des mouvements tous azimuts dont principalement La Traversée de la Sanaga pour s’installer sur sa rive gauche.

Il y eut 3 traversées historiques .La 1ere traversée comprenait :

1-L’ainé NJOM YEDE WEL NKOL (Ancêtre des Log Bagui actuels)

2-Le cadet SANGHO BANOMOG NKOL (Ancêtre des Log Sangho actuels)

3-Le puiné BABEM BA NKOL WEL (Ancêtre des Log Babem actuels)

4-Le 4iem NGUIND BAYEGLE BA NKOL WEL ( Ancêtre des Log Nguind)

Ces frères ayant rejoint les rives de la Sanaga s’installèrent dans de différents endroits qu’on leur connait aujourd’hui à savoir :

-NJOM de Sakbayeme à Nkonga

-SANGHO à Manjok et vers la piste Sakbayeme Song Bissohong

-BABEM à Song Matol sur la piste de Sakbayeme Song Ndong

-NGUIND qui poussa du même côté que SANGHO à Song Bohol et s’installa définitivement à Song-Woga

Le 2eme groupe comprenant 3 personnes traversa la Sanaga à POUT-NKONG encore appelé MABEL MA NGO YANA un peu en amont de l’emplacement actuel du pont de Sakbayémé.il S’agit de :

1-DIKIT BAKEE (Ancêtre des LogDikit) alla s’installer à Bihiang

2-BASSOLOG BA NKUTE BAKEE (SIDONGUI 2)

3-NGWANG BAKEE

La 3ieme traverse comprenait :

1-HENDE MBOG BON dont le 1er Ancêtre s’appelait IBONGO TAM LIMA qui après la traversée s’installa entre NJOM et SANGHO,ce sont les LogHende actuellement qui habitent la piste allant de Sakbayeme à Pouma en passant par Hegba, HENDE MBOG BON n’avait pas de frères

2-BAKO BAHO sortit du côté oriental et s’établit vers la rivière Ndoupe. Ce sont les LogBako actuels.

3-KIMATOL NJE sortit du côté Oriental aussi, vint s’établir au flanc de la colline Ndongui et poussa jusqu’à Ndoupe ,il est l’Ancêtre des Ndokoma

4-MBOUI MAYAK l’Ancêtre des Ndokobe traversa la Sanaga a NgomPém et occupa le haut de la colline Ndongui. Ce sont aujourd’hui les Ndokobe Bikok car on trouve également les Ndokobe à Babimbi et à Eséka .

A la suite de cet article, Voici l'histoire des BIKOK BI MBOUI

  5- Les bikok bi-mboui,  représente tout un secteur. L'ancêtre Mboui était Mangaa donc Ndotindi. Ce territoire était très giboyeux et très poissonneux et surtout très bien arrosé par la kéllé, Nkangla, saya et autres a eu la convoitise des enfants de well qui décidèrent de le conquérir par la force. C’est comme cela que les Sanho, les Ngind, Njom  Yedè organisent une battue et attaquent mboui avec le concours de leur beau frère Minsondo mi ngué grand guerrier venu fraichement de NGOG lituba. Minsondo pris position à la traversée de Kelle par le Nord, c'est à dire par Sibongo, les njom yede au centre à l'actuelle traversée, les Ngind à l'Est et les Sanho complètement au Sud. Le décès du chef Mboui facilita la capitulation du peuple ndog tindi qui traversa la kéllé par le sud actuelle traversée de kéllé Ndongond. Le manga ont continué leur progression jusqu'à leur nouveau domaine. Les bikok bi mboui se sont installés définitivement là où ils sont avec Missondo à l'actuel Messondo créant la limite avec les ndogbessol, suivi des Log yède, les logbabem, les logngind et les logsanho. Chaque famille avait son mbombog et son chef. Les commandements centraux venaient de Pouma. A ce jour la vile de Messondo est sur le territoire des bikok à partir du rail. Les divisions se sont faites du temps des chefferies supérieures instaurées par la colonisation. A mboui, quatre chefferies ont existé. Les yedè, les babem devenus lognjek, les logsanho et les logngind. Les ndokoma ont complètement disparu de l'histoire à Mboui laissant un grand territoire à sa belle famille les loghendè toujours protégés et encadrés par les siens. C’est les Ndongond qui ont arrêté les guerres à cause de la présence de plusieurs filles bikok, mariées chez les eux. Les bikok avaient l'intention de repousser les Ndogbisso plus loin estimant qu'ils étaient Mpoo et ne devant vivre que près des fleuves et non dans la forêt. on observera au sud, limite avec les mangaa, libon li songmakumb,un logsanho à l'autre extrême en amont libong li ngué (Minsondo) le père de Missondo (les lances ou les flèches) au centre libon li Mbè (lognjek) et celui bahida may mon arrière arrière grand père (Logngind) .Soutenus derrière eux exclusivement par le père Njom yédè well qui occupe toute la base arrière de Pouma jusqu'à ce jour.

Voici les familles représentées à MBOUI. les log Njom yèrè (bisu, bassom, koi) log njek (babem ) loh ngind, logsanho, log hendè et les ndog njè. ici les ndog njè sont des immigrants venus prêcher l'évangile.

 Ont disparu: les ndogkoma.

 Les autres familles n'ont pas été représentées. Les mbombog sont inexistants.  Nous en parlerons plus en détails famille par famille.

Pascal  KINYOK

 

 

 

Partager l'info

Commentaires  

 
0 # Pascal KINYOK 10-08-2012 11:13
Pour mieux comprendre : bakoko oriental nous renvoie à BASSO BA LIKOL. à côté des Bati Ba ¨Nôn (les beti de la savane). Aujourdh'ui les betis pourtant issus de ngog lituba ne s'y reconnaissent pas. Tant mieux et tant pis. Un jour quand 6 deviendra 9 tout sera su et dévoilé au grand jour
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
0 # Njehoya 13-08-2012 21:44
Bravo pour le site.
Mais tout de même ! Trouvez-vous normal de mettre un tel article sur ce site ? Mes frères pardon, ne gâtons pas avant de commencer...
c'est pas compréhensible, c'est mal écrit, trop de fautes, beaucoup d'approximations et de légèreté.
Non mes frères, c'est un article à réécrire. AU MINIMUM.
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
0 # BELL Fritz 02-09-2012 10:01
Merci mon frère pour cette contrbution.
Il serait bon que tous ceux qui ont fait des travaux les publient ici pour que, de la synthèse de ces travaux, on retablisse très clairement notre histoire... Et qu'on puisse l'enseigner à nos enfants qui la reclamment déjà
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
0 # joseph manyim 25-07-2016 08:02
Bonjour je suis a la recherche d un mr ndongui ressortissants de nkonga2 par pouma . Il serait un ancien entrepreneur dans le genie civil . Vivement faite moi signe si vous avez une information sur lui c est capital voir même vital je vous remercie d avance
Répondre | Répondre en citant | Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir