EDEA 13 juin 2015, MBOG LIAA fêtait ses 20 années d’existence

Association Mbog Liaa

Latest update Saturday 11 September 2021 à 19:43

Edito

Newsletter

Please subscribe for free to receive regularly the communities Bassa, Bati and Mpo'o news.

Visites du site

Compteur activé le 30/05/2018

Visites depuis 01/01/2018
3190171
Ce jour3477
Hier3675
Cette semaine12170
Ce mois48770
Total3190171
Home

Le Samedi  16 Juin 2012 s’est tenu à Malmiang petit village situé à quelques kilomètres de Matomb sur l’axe lourd Douala et Yaoundé, le forum Mbog liaa «  association rassemblant tous les Bassas, Bati, Mpoo du Cameroun  depuis bientôt 16 ans ». Le forum dont le thème était Mbog liaa d’hier, Bog liaa d’aujourd’hui et Mbog liaa de demain  a vu la participation plus d’une centaine de personnes venues tout azimut. Entre autres personnes aperçues là-bas, on peut citer l’ex  ministre MBILLA, Mr MADENG actuel directeur général de  Standard Tchatered bank , Hervé MKOM banquier et beaucoup d’autres visages connu du paysage politique et économique du Cameroun.

Le forum commence par la prière qui est un signe de communion pour les populations chrétiennes. Celle-ci suivie de la bénédiction des Ba Mbombogs et  du discours de M. MINLEND Jérôme le maitre des séants.  Opérateur économique qui a offert son espace  de vie et usé de sa générosité  afin de permettre une meilleur cohésion entre les ressortissants de la grotte et entreprendre  un futur sous de meilleurs auspices à l’association Mbog liaa.

En effet, le Mbog liaa crée en 1996 par un groupe de élites dans le but de rassembler les ressortissants de la grotte mythique de Ngok Lituba était une excellente initiative. Les premières rencontres à l’instar de celle de Pouma et de Makak furent un franc succès. Les bassas étaient enfin fier d’avoir une plateforme d’échanges d’idées, de valeurs et une occasion de retrouvailles. Pour la première fois ils arrivaient à s’entendre. Puis vinrent les périodes de difficultés suivies de vives critiques à l’endroit du bureau exécutif et de sa gestion de l’association dont la transition voulue par le président général de longue date n’avait pas été assurée depuis la création. Ce qui a certainement poussé  M. MINLEND à évoquer  dans son propos,  la symbiose entre la multiplicité des talents que regorgent le peuple Bassas, Bati, Mpoo et la transmission du savoir car selon lui, un peuple sans vision va droit au mur.

Au regard des thèmes développés à ce forum, il se dégage une réelle problématique qui a été le leitmotiv de celui-ci et se définit ainsi comme le  fil conducteur de tous les débats du jour. L’entente entre les peuples de la grotte afin d’impulser une nouvelle dynamique. D’où l’anecdote des porcs et épics de SCHOPPENHAUER cité ici par le professeur  Gabriel MBOCK « qui décrit la stratégie de survie des porcs épics en hiver tout en mettant en exergue leurs épines qui sont un réel handicap au rassemblement. Mais,  avec leur savoir ils ont fini par adopté une stratégie qui laissait quelques centimètres  à chaque membre du groupe tout en se rassemblant pour produire  la chaleur. Stratégie gagnante puisqu’ils ont survécus à la sévérité de l’hiver.

Le forum a été l’occasion pour les exposants de dépeindre le contexte dans lequel le Mbog liaa a été créé, son évolution, sa situation actuelle, faire le bilan à mi-parcours et entrevoir le futur. Comme toutes œuvres humaines les passions et les invectives ont été au rendez- vous. Des  propos parfois durs qui se sont soldés dans une ambiance bonne enfant ceci justifiant à coup sûr l’adage qui dit « le linge sale se lave en famille».   Beaucoup d’interrogations faites parmi lesquelles la question de l’exclusion des Ba Mbombog gardien de la tradition, dans l’association. Des interrogations dont vous aurez la suite dans nos prochains articles.

En marge des exposés  il y a eu un débat proposé et réalisé par la CRTV avec Lazare ETOUNDI comme modérateur.  Ensuite, les exposants et participants ont eu droit à une pause gastronomique et une soirée dansante pour les plaisirs de la chair cette fois.

Partager l'info