EDEA 13 juin 2015, MBOG LIAA fêtait ses 20 années d’existence

Association Mbog Liaa

Latest update Tuesday 06 July 2021 à 10:23

Edito

Newsletter

Please subscribe for free to receive regularly the communities Bassa, Bati and Mpo'o news.

Visites du site

Compteur activé le 30/05/2018

Visites depuis 01/01/2018
3051590
Ce jour2917
Hier3096
Cette semaine2917
Ce mois6013
Total3051590

Ibrahima Al RachidiniL’élection du nouveau Lamido de Garoua a eu lieu le lundi 10 mai 2021 dès 10 heures au Lamidat de Garoua, ville Chef-lieu de la Région du Nord.
Depuis lundi dernier, Ibrahima Al Rachidini, petit fils du Lamido Abdoulaye, âgé de 39 ans et Capitaine d’armée à la Sécurité militaire (SEMIL) est le nouveau Lamido de Garoua. Il a été élu le 10 mai 2021

à 7 voix sur 12. Le nouveau Lamido est le successeur d’Alim Garga Hayatou, mort le 05 avril 2021 des suites de maladie à l’âge de 75 ans.

Dans une tribune ce mercredi 12 mai 2021, le journaliste Edouard Kingue, voit cette élection comme un signe de l’intégration nationale. « Le nouveau Lamido de Garoua est un Bassa’a. On n’a jamais vu cela depuis quelques deux siècles environs. Fondé en 1809 par Ardo Tayrou, Chef Peul, parti du grand empire du Mali, le descendant du 15ème Lamido de l’histoire de Garoué, nom des autochtones Bata devenu Garoua, est un ancien étudiant de l’université de N’Gaoundéré », écrit l’éditorialiste de Le Messager.

Le Lamido Rachidine
« Mais l’originalité de l’élection de l’ancien du porte fanion du général Sali Mohamadou, 38 ans, capitaine d’armée et chef d’antenne Semil devenu Lamido DE GAROUA, fils de Yerima Souleymanou et petit-fils de Lamido Abdoulaye est ailleurs. Ibrahim El Rachidine Yérima, nouveau Lamido de Garoua est issu d’une mère… Bassa’a. Une Ndog Pol de Makak. Le Lamido Rachidine est donc un neveu des Mpoo Bati. La surprise ne s’arrête pas là », précise Kingue.

« Le nouveau Lamido de Garoua, le capitaine Ibrahim el Rachidine n’est pas un Hayatou, mais le petit fils d’un ancien Lamido. Le successeur ne vient donc pas de la famille du défunt Hayatou. Plus surprenant, au moment où les particularismes ethniques nous détournent des vrais problèmes sociaux, on découvre que la mère du Lamido est la sœur du… Pasteur Libom Li Likeng, ancien modérateur de l’EPC et ci devant époux de… Libom Li Likeng, née Mendomo, très réputée membre du gouvernement », ajoute-t-il.

Les Toupouri
« La mère du Lamido, madame Haoua Rose née Libom Li Likeng vient aussi, de part un de ses parents, de l’arrondissement de Gazawa, commune située dans la région de l’Extrême-Nord. Ce village est peuplé par les Toupouri, Moundang, des Peuls, Mofou, Guiziga, Mafa et Kanouri. Le vivre ensemble et l’axe nord sud étaient donc une réalité…avant la lettre… », relate Edouard Kingue.

Partager l'info