EDEA 13 juin 2015, MBOG LIAA fêtait ses 20 années d’existence

Association Mbog Liaa

Ce site a été mise à jour le Jeudi 31 Janvier 2019 à 11:25

Edito

Newsletter

Veuillez vous abonner gratuitement pour recevoir regulièrement les nouvelles des communautés Bassa, Bati et Mpo'o

Visites du site

Compteur activé le 30/05/2018

Visites depuis 01/01/2018
0640475
Ce jour932
Hier1998
Cette semaine11562
Ce mois23177
Total640475
Home Actualité Personnalité du mois FK Jablonec vs AGF Aarhus Double chance :1X 1.35 Cercle Brugge vs Standard de Liège Double chance :1X 1.50 FC Dordrecht vs PSV Eindhoven Double chance :X2 1.50 CD Tondela vs CD Aves Double chance :1X 1.30 CD Feirense vs Vitoria Guimaraes Double chance

Ce lundi 14 mars 2018, cela fait exactement 84 années que Félix Tonye Mbog, homme politique camerounais qui fut plusieurs fois ministre, est venu au monde à So-Dibanga dans le Nyong-et-Kelle, ancienne province du Centre.

Depuis la parution de l’ouvrage d’Edouard Oum intitulé «Félix Tonye Mbog: L’homme qui créa les Lions indomptables» (Éd. SOPECAM, Yaoundé, décembre 2010, préface de Issa Hayatou et postface de Michel Zoah) le commun des Camerounais dispose d’un document qui relate dans le détail la création du label Lions Indomptables, aujourd’hui une référence dans le monde entier.

C’est en effet en 1973 que le ministre des sports de l’époque, Félix Tonye Mbog, a introduit une dynamique dans le mouvement sportif camerounais en vue d’exorciser les vieux démons de la CAN de 1972. L’équipe nationale du Cameroun avait été officiellement créée en 1960, mais il lui fallait en ce temps là un ravalement de façade.

Le ministre était bien entouré par des collaborateurs compétents et patriotes, et ceux-ci lui firent plusieurs propositions de noms. Dans un entretien accordé à ICI en 2008, Tonye Mbog expliquait que ses instructions à ses collaborateurs étaient de choisir un animal fort et connu de toutes les aires culturelles du Cameroun. C’est ainsi que le lion fut choisi, à quoi le ministre accola le qualificatif «Indomptables». Puis il désigna d’autorité le premier capitaine de ces Lions, en la personne de Nlend Paul.

En outre, la première édition de la fête nationale voulue par le président Ahmadou Ahidjo, fut officiellement célébrée le 11 février 1966 sous le contrôle de Félix Tonyé Mbog, alors ministre de la Jeunesse.

TM – Photo JP Kepseu

Partager l'info

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir