EDEA 13 juin 2015, MBOG LIAA fêtait ses 20 années d’existence

Association Mbog Liaa

Ce site a été mise à jour le Mardi 19 Décembre 2017 à 12:48

altC’est un visage connu au quartier Nkongmondo, son salon de thé porte le nom de son idole ; A cent mètres du carrefour Kayo Eli, nous arrivons chez Johnny. C’est le nom de cette modeste buvette qui appartient à Simon BAKINDE, ce camerounais qui traine depuis les années 1970 le sobriquet de JOJO ou Johnny. L’artiste française s’en est allé, laissant derrière lui une grande communauté de sosie parmi lesquels un fils de Ndom dans la Sanaga Maritime.

Lorsque vous ouvrez la porte de ce café modeste qui supplante les maisons d’habitation de ce quartier populaire, on retrouve tout de suite face à une image géante qui sème la confusion entre le tenancier de cette buvette et son idole tant la ressemblance est troublante. Avec ce look de rockeur et cette coupe de cheveux qui rappelle la star française du rock and roll, Simon BAKINDE fait partie de la grande communauté des sosies de Johnny Hallyday. Depuis près de cinquante ans il est connu au quartier Nkongmondo à Douala sous le sobriquet de Johnny

Au delà de cette image qu’il traine avec lui c’est d’abord un fan de Johnny Hallyday qui a eu le bonheur de rencontrer son idole au Cameroun, et qui a assister à les dizaines de concert de son artiste préféré en France.

Il s’appelle Simon Bakindé c’est le fils d’un français d’origine juive, et d’une camerounaise originaire de l’arrondissement de Ndom dans la Sanaga Maritime. Sa peau métissée a été selon ses compagnons de jeunesse blonde comme celle de Johnny Hallyday. Ses yeux ne sont véritablement plus bleus, mais sa silhouette effilée, son regard sa voix laissent présager un lien entre son géniteur et Johnny Hallyday. Au concours des sosies de people, Simon Bakindé ferait parti des favori. Avec ses rides creusées à la serpe comme celle de l’artiste qu’il pleur depuis ce matin. L’annonce de son décès l’a visiblement assommé. C’est un homme effondré qu’on rencontre tout de noir vêtu, les yeux rivés vers le petit écran qu’il ne quitte plus depuis ce matin. Il espère que la triste nouvelle ne soit finalement qu’une rumeur. Mais, la couleur de ses vêtements donne déjà le ton de l’étendu de sa douleur. Une douleur qu’il voudrait visible tout au moins jusqu'à ses funérailles et son enterrement le lundi 11 Décembre 2017. Mais dans son entourage les fans du français, pensent simplement comme la plupart des habitants de son quartier que Johnny Hallyday s’en est allé en France mais Johnny Hallyday reste vivant au quartier Nkongmondo.

YVONNE CATHY NKEN

Partager l'info

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir