EDEA 13 juin 2015, MBOG LIAA fêtait ses 20 années d’existence

Association Mbog Liaa

Ce site a été mise à jour le Mardi 18 Septembre 2018 à 13:26

Edito

Newsletter

Veuillez vous abonner gratuitement pour recevoir regulièrement les nouvelles des communautés Bassa, Bati et Mpo'o

Visites du site

Compteur activé le 30/05/2018

Visites depuis 01/01/2018
0453936
Ce jour498
Hier872
Cette semaine1370
Ce mois25031
Total453936

altAvec lui, le Cameroun a écrit ses plus belles pages de l’histoire du football, c’était en 1990 au cours de la Coupe du Monde organisée en Italie. Benjamin Massing était de l’expédition des lions Indomptables qui fit rêver la nation tout entière, de cette génération qui a donné l’occasion de confirmer que l’Afrique a sa place dans le tournoi mondial des grandes Nations de football.

Il était une armoise à glace. Avec ses 1m88 il a marqué à vie l’Argentin Claudio KAMIDJA avec ce coup de pied arrêté du défenseur Camerounais qui a interrompu au bon moment une action qui aurait pu être fatal pour le Cameroun. Le Lion accepta de prendre un carton rouge. Une cette sanction somme toute difficile à avaler mais qui a tout de même évité à son équipe de prendre un but. L’image fit le tour du monde et reste à ce jour l’une des images marquantes de l’histoire de ce match d’ouverture de la coupe du Monde de 90 entre le Cameroun et l’Argentine de Diego Armando Maradona. La Star Argentine a d’ailleurs posté sur sa page face book ce lundi 11 Décembre 2017, un message de condoléances dans lequel il dit toute sa compassion à l’endroit de la famille du défenseur qui l' aura marqué. C’était au lendemain de l’annonce de son décès

BENJAMIN MASSING EN QUELQUES PHRASES

Son parcours   débute à CAMAD à Bamenda, puis Diamant de Yaoundé, en passant par US CRETEIL et autres, c’est finalement ce geste qui lui permit d’inscrire son nom dans les pages roses du football camerounais, son amour et sa passion qu’il quittera brutalement tout comme sa vie sur terre qui s’est achevée aussi brutalement ce dimanche 10 Décembre 2017 .à Edéa la ville où il a choisi de s’installer après son retour d’Europe «Â Tout s’était arrêté brutalement, je ne travaillais plus, je suis revenu au Cameroun et j’ai choisi la ville d’Edéa, parce que dans un premier temps je   me suis dit que je devais rester en contact avec les gens qui peuvent m’aider. Vous savez…..quand vous êtes opérationnel les gens ont une certaine approche de vous mais quand vous ne l’êtes plus, tout change »Â dixit benjamin massing 

Tout avait donc changé pour cette ancienne gloire du football. Après son retour au pays natal, il avait fait le choix d’accompagner les jeunes qui ambitionnent de faire carrière dans le football à Edéa. Sa présence à la League départementale de football de la Sanaga Maritime ne lui avait pas fait que du bien loin s’en faut, l’homme qui n’avait pas sa langue dans la poche lorsqu’il fallait critiquer la gestion du football au Cameroun, s’est fait de nombreux ennemis dans le milieux sportif . Mais cette langue il l’a ravalé après la soirée culturelle du festival Mpoo, la dernière ou il fut aperçu. Benjamin Massing alla se coucher pour ne plus jamais se relever, plongeant la communauté Bassa Bati Mpo’o et Cameroun tout entier dans la tristesse et le désarroi

Yvonne Cathy NKEN

Aimé Cathrine MOUKOURI

Partager l'info