EDEA 13 juin 2015, MBOG LIAA fêtait ses 20 années d’existence

Association Mbog Liaa

Ce site a été mise à jour le Mardi 18 Septembre 2018 à 13:26

Edito

Newsletter

Veuillez vous abonner gratuitement pour recevoir regulièrement les nouvelles des communautés Bassa, Bati et Mpo'o

Visites du site

Compteur activé le 30/05/2018

Visites depuis 01/01/2018
0453882
Ce jour444
Hier872
Cette semaine1316
Ce mois24977
Total453882
Home Actualité A la Une ACTION PLUS FEMININE BIKOK : COLLECTE DES FONDS POUR LA SCOLARISATION DES ENFANTS DE POUMA

Le dimanche 12 Novembre 2017 c’était le premier anniversaire de la création de l’association des femmes et filles de la grande famille Bikok. Elles ont tenu à marque cette journée à travers une action forte qui pourrait faire tâche d’huile. Et c’est à la maison du parti de Bonajo à Douala que femmes et filles bikok ont organisé une journée pour collecter de l’argent  pour la réhabilitation des écoles de leur arrondissement.

Acquérir des connaissances pour les petits enfants vivants dans les villages de l’arrondissement de Pouma, c’est un véritable chemin de croix. Action plus féminine Bikok veut leur permettre d’étudier dans un environnement décent. C’est la raison de l’organisation de la journée de collecte de fonds à Douala le centre des affaires. La vingtaine de femme qui constituent cette association a compris que l’une des exigences implacable de la mondialisation c’est la solidarité. Selon la présidente, elles se sont donc mises ensemble pour contribuer à la formation de l’élite de demain en investissant dans l’éducation de base. Il faut conjuguer les efforts de tous. Action plus féminine Bikok interpelle les âmes de bonne volonté à une prise de conscience sur l’état des écoles dans les villages Bikok dans l’arrondissement de Pouma, sur la gravité de la situation qui n’est surement pas l’unique cas un pays Bassa Mpoo Bati. Certaines écoles, construites en matériaux provisoires, sont plutôt mal famés. Mais d’autres, la majorité d’ailleurs, sont dans un état de délabrement très avancé, si ce n’est pas simplement sans toiture. Action Féminine Plus tire la sonnette d’alarme et invite les personnes de bonne volonté à faire le geste qui pourrait contribuer à sauver une des nombreuses écoles de l’arrondissement de Pouma.

CEREMONIE

Tout démarre en fin d’après midi avec l’arrivée des femmes du bureau de l’association. Elles entonnent alors l’hymne de l’association pour ouvrir la levée de fond. Claudette BIKOND la présidente, fait les premiers pas. Toutes les femmes du bureau vont suivre ses pas jusqu’au pupitre installé pour l’occasion. La présidente prononce une allocution au cours de laquelle elle dira toute sa gratitude à toutes ces personnes qui ont accepté de les accompagner dans leurs actions, dans leurs rêves, et qui ont fait le déplacement. Les personnes présentes semblent toutes avoir été touché par le cri de cœur lancé par Action Plus Féminine BIKOK, et surtout, avoir compris que l’éducation de base est la base, le fondement de la formation des élites de demain et y investir s’est contribuer à la formation de ces enfants qui forment le Cameroun de demain. Au terme de cette intervention, l’on aura pris connaissance avec les nombreuses difficultés des enfants de l’arrondissement de Pouma.

La Présidente va alors conduire les convives au buffet offert gracieusement aux invités.   Un buffet varié constitué des mets traditionnels et moderne, tel des brochettes de filet de Bœuf, des Gambases grillés aux aromates, des mitoumbas….entre autres. Près de cent personnes vont se servir à volonté et s’offrir une boisson aux choix, selon la hauteur de son porte-monnaie. Les convives avaient à ce moment là, le choix d’apporter directement leur contribution dans un petit panier au rythme des sonorités de la musique de l’artiste Adela Bikim ou en s’amusant avec le comédien Marcus.

Près de cinq heures de délire au cours desquelles les femmes ont présenté le diplôme de reconnaissance qui leur a été discerné par la Société Camerounaise des Sages femmes accoucheurs. Un précieux sésame qui marque la  reconnaissance des sages femmes pour la contribution des femmes de Action plus Féminine Bikok, à la promotion de la santé de la femme, de l’enfant et de la famille, lors de la 11ème célébration au Cameroun de la journée mondiale de la Sage Femme. En tout cas c’était une journée mémorable qui a permis de faire une action positive pour le développement et l’édification de l’arrondissement de Pouma. Cette action n’est qu’une des nombreuses actions qui rentrent dans le cadre des projets engagés par l’association depuis sa création en 2016

 

Yvonne Cathy NKEN

 

Partager l'info

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir