EDEA 13 juin 2015, MBOG LIAA fêtait ses 20 années d’existence

Association Mbog Liaa

Ce site a été mise à jour le Lundi 18 Septembre 2017 à 12:19

C’est un Coach événementiel et Marketiste de profession. Il est originaire de l’arrondissement de Messondo, dans le petit village Ngongos à 15 kilomètres d’Eséka sur la route de Song Mbong. Il a passé toute sa carrière dans le show biz, qu’il débute dans les années 90 comme acteur de théâtre,  puis promoteur culturel. De Nicolas Bisseck (Réalisateur) à valère EPEE, il aura dans cet intervalle travaillé auprès des grands nom de la mode tel : Mr PATHEO,  un styliste Burkinabé, habilleur du Feu Nelson Mandela, et le défunt JENANN styliste camerounais de renommée internationale. C’est cette belle aventure passée aux côtés des sommités qu’il  nous relate ce matin avec beaucoup de passion et d’émotion. Une longue et riche expérience que ce fils LOG PAGAL souhaite mettre au service de sa communauté, au service de Mbog Liaa, et des évènements qui s’y déroulent.

Bonjour

Je voudrais simplement commencé par écouter parler des évènements marquant de votre carrière

Il y a la première édition du Annual Show , qui est une initiative de Grégoire PIWELE, et la 4ème édition de cet évènement qui a été un hommage a Flammarion OLOMO, un mannequin camerounais qui vivait en France et qui a été un des maitres d’œuvre de cet évènement ; Il y a aussi Le FENAC   ( le Festival National des Arts et de la Culture),  les éditions de Limbé et Bafoussam au temps du Ministre Ferdinand Léopold OYONO. Il m’avait confié de manager le défilé de mode. C’est des moments que je ne peux oublier.

Il Y en a d’autres il me semble  ?

Oui bien sur, mais je ne sais pas si le temps me permettra de pouvoir énumérer tous. Ce n’est vraiment pas possible je vous laisse ce CV, il y a tout dedans.

Allez – y s’il y en a qui vous tiennent encore à cœur ?

Avez-vous entendu parler d’Afric Collection, un festival de la mode africaine ?    Il était organisé par Mariam Combelas et JOB de vision cable  j’étais l’homme de l’action; Même chose à l’espace mode de Tam-Tam week-end une émission de la CRTV qui a été pendant plusieurs années une de mes réalisations. C’est moi qui ai également présenté les mannequins camerounais au plus haut niveau au Zimbabwe, c’était au cour de concours Miss Malaika . A Abidjan, j’ai été le pilier au concours Top Model 98, plus tard avec MNET Tv une chaine de télévision basée au nigéria, j’ai présenter une section de mannequin africain pour le compte de Elitse modèles France. En Chine j’ai présenté une finaliste au concours Beauty of the World 2002 en Chine, et c’est une camerounaise que j’avais coaché qui est sortie 6ème mondiale, sur 60 pays derrière Miss France sortie 5ème.

Une camerounaise 6ème mondiale ?

Oui, en plus une fille d’origine Bassa, Pauline Marcelle KACK.

En tout cas votre expérience vous avez raison de dire qu’on peut facilement y rester toute une journée si on veut tout écrire.

Effectivement. Mais permettez que je cite un dernier cas qui m’a aussi marqué ; c’est cette fille que j’ai coaché, et qui est sortie première dauphine au concours TOP model Cameroun, devant un jury constitué des figures emblématiques du show biz camerounais, tel que CONSTY EKA Le ROI de la Télé et BLACK Jirafe un grand styliste camerounais résidant à Yaoundé. La fille a été en plus, sélectionné pour faire partie du Hilton en fête,  un grand défilé de TOP modèles au Cameroun.

C’est dire que le MANNEQUINAT C’est votre affaire

Moi-même j’ai d’abord été Mannequin pendant huit ans. J’ai donc exercé, et plus tard, j’ai côtoyé beaucoup de grandes personnes dans ce domaine.

 

Et aujourd’hui

Je suis reconverti dans le coaching des mannequins et surtout des égéries. Même les productions des émissions de télévision je coache, et en plus j’essaie de me mettre au service de l’humanitaire.


C’est une grande et riche expérience ?

Tout a fait, une expérience que je veux actuellement mettre au service de ma communauté, et surtout à travers l’association faitière Mbog liaa. Je voudrais apporter ma contribution.

Elle sera bien accueillie par le Bureau exécutif dans l’ensemble

Vous savez, j’ai eu le bonheur de prendre personnellement part à toutes les facettes des neuf journées du festival Mbog Liaa de Bépanda. Je venais tous les jours aux environs de 16h et je ne quittais le complexe Camtel que trop tard dans la nuit, parfois au petit matin . Je vous assure j’ai beaucoup apprécié l’initiative c’était merveilleux

Vous le pensez vraiment ?

Mais madame…. franchement le festival de Bépanda à redonné un espoir de visibilité à notre communauté, un espoir de visibilité de la communauté à travers Mbog Liaa elle-même et auprès du grand public. Mbog Liaa a travers son festival a également permis au peuple d’être actif, et de faire valoir son histoire à travers le monde entier, et auprès des autres peuples. J’en suis très fièr, et j’étais fiers de dire : JE SUIS BASSA/ Permettez-moi s’il vous plait de dire ceci au PRESIDENT GENERAL :

Je vous donne une mention TRES BIEN ou bien MENTION TRES HONNORABLE pour l’organisation de la 5ème édition du Mbog Liaa, L’édition qui s’est tenu au Complexe Camtel à Bépanda à Douala chez les Bassas Ba Bende. C’est cette édition qui restera dans l’Histoire. Le Président Jérôme MINLEND et tout son staff ont fait sensation à travers ce programme. C’était un rendez-vous. Nous attendons vivement le prochain.

L’honneur revient à tout le peuple

Oui mais il faut préciser que si tout le peuple à été honoré, c’est bien sur parcequ’une équipe s’est mise au travail. Je sais ce que c’est , des nuit sans sommeil… Courir à Gauche et a droite. C’est un sacrifice enorme en terme de temps, matériel et surtout… Financier. Vraiment un coup de chapeau au Président qui se sacrifie tant pour l’épanouissement des Bassa Mpoo et Bati.

Vous parlez en connaisseur dans l’organisation des grands évènements

Madame, en temps qu’Expert en événementiel je peux vous dire que l’équipe du président Jérôme MINLEND est très dynamique. Ils ont fait bousculer les habitudes en rehaussant très haut l’organisation de cet évènement. J’ai vu les élections Miss Mbog Liaa… c’était le Haut niveau. Et je suis bien placé pour faire un jugement, moi dont l’expérience et la spécialité m’ont conduit a participer au grand concours de miss à l’échelle internationale. Je peux dire avec force que ce qui s’est passé durant le Mbog Liaa est plus que du professionnalisme. En plus les primes de la Miss qui avoisinait les deux millions, on n’a jamais vu ca dans une fête communautaire. Prochainement je viendrais demander les images pour que j’envoie ca aux différentes ONG qui parraines les filles pour leur donner une visibilité international ; aux Miss et à la marque Mbog Liaa. Puisque c’est déjà un Label connu.

Ca vous a vraiment marqué  

Oui j’ai vu beaucoup de grandes personnalités et de conférenciers. Par exemple j’ai vu Moise Ndoumbe qui est venu de Paris, j’ai vu par ailleur l’ancien photographe du président Ahidjo, qui est en plus un Bassa, j’ai vu plein plein d’artistes à l’instar de Belka Tobbi qui a fait sensation à la clôture. J’ai vu et j’ai vu encore et encore….malheureusement les bonnes choses ont toujours une fin/

Mais ce n’était quand même pas la perfection

Oui bien sur aucune œuvre humaine n’est parfaite

Si on vous demandait d’apporter quelque amélioration pour la prochaine édition qu’allez-vous suggérer

Mo i je crois qu’il faut développer l’esprit de la foire

 

- en faisant un branding exceptionnel à l’entrée, avec des posters géants des choses et d’autres, par exemples des mascottes géantes du Logo du Mbog liaa

 

-construire une ou deux case traditionnelles de chez nous à l’intérieure de la foire qui pourront servir de musé ou d’exposition thématique diverses aux visiteurs qui entreront et pourrons avoir un certains nombre de connaissances de l’histoire du peuple Bassa, à travers des outils utilisé par nos aïeux, tels des ou des objets qu’on utilise encore de nos jours et qui représentent notre tradition ou vie de nos ancêtres, leur vie au quotidien, des tam-tams des pailles etc…

 

- Faire une édition spéciale pour rendre hommage aux artistes et certains hommes de culture qui œuvrent d’une manière ou d’une autre à l’émancipation de notre culture bassa , même des défunts, tel Jean Bikoko Aladin, President MPOUMA, Pr MBOUI, UM NYOBE et toutes autre personnalité connu qui ont œuvrer pour la naissance du Mbog Liaa 

- Je pense que les communautés devraient défiler en tenue du festival même si ce n’est pas mauvais de les voir défiler avec les tenues de chaque communauté.

- l’organisation d’une veillée des contes et griots de chez nous, ou on pourra voir le défiler de mode des rois et reines de chez à l’époque des grandes traditions,   et cette même soirée, une présentation de nos danses traditionnelles éblouissantes

 

- La grande innovation sur l’élection de la Miss Mbog Liaa, je souhaiterais qu’ à la finale que l’on pense a inviter les Miss des autres communautés .

Et personnellement je me propose de faire le coaching de filles et faire leur promotion sur le Magazine Amina et auprès de certains ONG diverses, pour une visibilité à l’international. Et pour conclure je suggère aussi la remise des diplômes a toutes les participantes, et la remise d’un trophée d’honneur special au parrain de notre festival

Comme ca vous suggérez qu’il y ait un parrain à la prochaine édition

Oui. C'est-à-dire une grande personnalité ou une Star connu qui a un caractère humanitaire et social qui va accepter de greffer son nom a cet évènement qui a lui aussi déjà un nom, et  est déjà connu à l’international

Par exemple qui pour parrainer la 6ème édition

Il faut allez au Libéria chercher Goerges WEAH / C’est un Bassa et le président qui se sacrifie pour chercher les Bassa en France , en Espagne, en Italie, a Washington, eu Canada, et partout…. Pourrait y penser pour rassembler notre communauté qui s’y trouve.

Votre implication sera profitable à la communauté

C’est ce que je souhaite le plus, donner du mien, même si je n’ai pas les moyens financiers, mais je pense pouvoir apporter mon savoir faire et le rendez-vous est très très attendu

Voici d’ailleurs mon contact en cas de besoin

679 63 77 48 email : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Pour finir pourquoi vous appelle-t-on NENESE

(Rire… ) oh…. ca me rappelle mes années de comédien, j’amusais tellement que des français de Razel, à l’époque ou je travaillais pour la construction de la cité de Bonamoussadi, ont dit que j’amuse comme des neneses. Il semblerait qu’en Europe, chez eux, il y avait des groupes, ou des troupes de théâtre qui amusaient et c’est comme ca que ce nom m’est collé sur la peau. Je crois qu’il n’est pas mauvais.

Il semble vous plaire.

Certainement, il est d’aillleurs le nom pour lequel beaucoup de gens me connaissent

Alors comme ca moi aussi je vous appellerais nenese

C’est vrai que ca m’amuse finalement parcequ’on m’identifie à un sobriquet pourtant il est mieux que ce soit à travers mon nom que je sois connu. Figurez-vous, à un moment je ne voulais plus de ce nom comme j’ai donné ma vie à Dieu. Mais après j’ai compris que ce n’est qu’un sobriquet, un petit nom, mais je l’aime quand même, et ca m’amuse

Merci NENESE d’avoir accepter de répondre aux questions

(Rire…) merci beaucoup

Propos recueillis par

Yvonne Cathy NKEN

Partager l'info

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir