EDEA 13 juin 2015, MBOG LIAA fêtait ses 20 années d’existence

Association Mbog Liaa

Ce site a été mise à jour le Lundi 18 Septembre 2017 à 12:19
Home

Ils ont fait le déplacement pour Ebolowa dans la région du Sud pour vivre l’installation de leur fils au poste de commandement de la 11ème Brigade d’infanterie motorisée. Près de 200 personnes de la communauté Mbog Liaa en général, et de la grande famille Ndog Ngond en particulier, sont allées a Ebolowa témoigner leur reconnaissance au chef de l’Etat qui a promu quelque jour plutôt Joseph Nouma au grade de Général.

 

Lorsque les Bus gros porteur de l’Agence FINECXS voyage s’immobilisent à la place des fêtes de Nko’ovos à Ebolowa, c’est une colonne d’hommes et de femmes partis tous de Yaoundé qui arpentent la voie qui conduit à la tribune d’honneur, où les places ont été réservé à la forte délégation du Mbog Liaa conduite par le Président Général Jérôme MINLEND, par ailleurs Président de la Grande famille Ndog ngond. Ils arrivent au chef lieux de la région du Sud après deux heures de route. Lorsque le Ministre de la défense arrive, la cérémonie débute aussitôt avec la minute de silence en mémoire des 34 hommes que l’armée camerounaise a perdu dans les eaux de la péninsule de Bakassy. Les recherches se poursuivent en ce moment dira le MINDEF.

La cérémonie somme toute protocolaire, débute par le discours de bienvenu du maire d’Ebolowa. Il présente sa ville, celle qui accueille Joseph Nouma. Puis, le Ministre Délégué à la présidence, chargé de la défense. Joseph Beti Assomo relit le décret qui porte au poste de commandement ce digne fils du Nyong Ekellé. Il lui remet ensuite le porte flambeau, le nouveau patron du BRIM est alors convié à prendre le commandement. Le nouveau Général fait alors une revue des troupes qui seront sous son commandement. Les nombreux cris de joie et youyou vont accompagner ce moment solennel durant lequel le patron du BRIM marque le pas avec ce regard figé sur les differents groupes de l’armée qui seront sous sa responsabilité. Le Mindef parle de son travail, de sa formation intellectuelle et son expérience qui font de ce Général une valeur sure pour l’armée camerounaise. Il est ainsi Honoré par le chef de l’Etat Paul Biya, qui lui confie en plus la mission de veiller sur les personnes et les biens dans les régions du Centre du Sud et de l’Est.

Un moment de forte émotion pout La communauté Mbog Liaa qui s’est montrée reconnaissante envers le chef de l’Etat. Emu par la force de l’engagement des forces de défenses le président Général du Mbog Liaa a tenu a « s’incliner sur le tragique évènement qui a endeuiller les forces de défense, nous ne pouvons ne pas penser au 34 disparus d’une brigade que notre fils connait très bien le BIR DELTA tout cela montre que nos forces de défense, sont des gens qui ont donné leur vie pour l’ensemble des populations. Nous sommes tout de même extrêmement fier de ce que le chef de l’Etat ait élévé notre fils au grade de Général, tout en lui donnant une lourde mission à savoir commander la 11ème BRIM – sentiment de fierté et de gratitude envers le chef de l’Etat. Quand on a un fils dont l’efficacité dans les différentes missions à lui confiées est une référence on ne peut que s’en réjouir ».

C’est donc une grande fierté pour les fils Mbog Liaa d’assister à l’installation de ce digne fils, qui quitte le Sahel pour les forêts du Sud. C’est un officier accompli qui mérite ses palmes et ses étoiles, qui a pris le commandement a Ebolowa le 18 juillet 2017. Pendant plusieurs années, il a lutté avec succès contre Boko haram. Désormais, il va devoir lutter contre les braconniers, lutter contre les trafiquants de toutes sortes, gérer l’afflux des refugiés et des déplacés, et surtout maintenir la paix et la cohésion.

Pour l’heure, il fait bon vivre à Ebolowa dans le Sud du Cameroun. Le Ministre de la défense est retourné en toute quiétude, la communauté Mbog Liaa aussi est retournée heureuse et joyeuse de la confiance renouvelée que le chef de l’Etat a accordé à un fils de la fratrie Mbog Liaa

L'évènement en images


Yvonne Cathy NKEN
Journaliste

Partager l'info

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir