EDEA 13 juin 2015, MBOG LIAA fêtait ses 20 années d’existence

Association Mbog Liaa

Ce site a été mise à jour le Lundi 18 Septembre 2017 à 12:19
Home

C’était un mercredi comme tous les autres qui n’annonçait rien de spécial, une journée qui s’illuminait progressivement à mesure que le jour avançait. Les rayons du soleil apparaissent petit à petit pour prendre la place du ciel sombre qui est apparu dès les premières heures de la matinée. Les organisateurs de la soirée culturelle d’Eséka peuvent alors débuter le déploiement de la salle qui va accueillir les artistes sectionnés dans le cadre de la journée consacrée à la célébration de la musique.

C’était une grande première dans la ville d’Eséka, la fête de la musique a été célébrée comme partout ailleurs au Cameroun. Les populations ont eu l’occasion de voir les altistes locaux,   écouter et danser les sonorités de la musique traditionnelle Bassa. C’était le 21 Juin 2017 à la Case communautaire, que les sonorités du terroir ont retentis dès 18heures pour annoncer le grand jour aux habitants de la ville. La fête de la musique, est ignorée ici mais pourtant, c’est depuis 36 ans qu’elle est célébrée dans le monde entier. Trente six années déjà que la musique se fête, c’est cette année 2017 que le chef lieu du département du Nyong Ekéllé, offre le bonheur aux artistes de la ville de se produire en Live, et présenter leurs productions. Artistes musiciens chanteurs ont rivalisé d’adresse pour un produit final satisfaisant.

Tous les rythmes bassa bati et mpoo ont été présenté. De l’Assiko, au Bolbo en passant par le Makoune il y avait de quoi passer une soirée de rêve, ajouter à cela des interprétations des chansons des musiciens originaires de l’aire géographique mbog liaa tel que Belka tobbi dont les chanson étaient reprises en cœur dans une salle qui est péniblement parvenu a se remplir.

LE PUBLIC

La case communautaire n’a pas fait son plein des grand jours. Le public relativement timide n’a pas honoré ce grand moment dans l’histoire de la ville. Les autorités du département étaient pourtant en place, mais la population a tardé à faire le déplacement pour accompagner les artistes qui ont accepté de se produire cette journée spéciale. On a pensé que les habitants d’Eséka n’avaient pas l’habitude de cet événement, ignoraient d’ailleurs sa tenue à cause du manque de communication, et les quelques annoncent passées en début de matinée et de bouches à oreilles n’ont pas suffis pour mobiliser le maximum de personne ce jours.


LES ARTISTES

Ils étaient parmi les plus connus de la ville tels MONGO BEA, Paul NHIONOCK, K-REM et MERTINO en Guest Star. Des noms bien connus dans la ville comme les groupes d’Assiko qui a plutôt impressionné s’il en était besoin de le dire.

La cérémonie a durée trois heures, trois heurs de Show live cordonné par le tout nouveau Délégué départemental des Arts et de la Culture qui était très heureux d’avoir relevé le défis d’être en symbiose avec les autres parties du Cameroun :  « la musique c’est le ciment même du vivre ensemble nous avons tenu a organiser cette cérémonie malgré les difficultés et nous avons tenu le pari. Je suis très heureux ce soir »  d’ailleurs Daniel BASSONG se projette déjà sur la 2ème édition « dans les années avenir nous n’allons plus nous limiter dans la ville d’Eséka, nous allons amplifier davantage dans d’autres ville parce que nous sommes là pour la promotion de la culture dans tout le département. Eventuellement on pourra roter dans les différents arrondissements »

Malgré le faible public le rendez-vous du 21 Juin 2017 a été honoré a Eséka.

Yvonne Cathy N


Partager l'info

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir