EDEA 13 juin 2015, MBOG LIAA fêtait ses 20 années d’existence

Association Mbog Liaa

Ce site a été mise à jour le Vendredi 18 Août 2017 à 13:34

Edito

Newsletter

Veuillez vous abonner gratuitement pour recevoir regulièrement les nouvelles des communautés Bassa, Bati et Mpo'o
Home

S’il est vrai que l’éclairage par l’énergie électrique n’est pas la chose la plus partagée dans le département du Nyong et Kéllé et de la Sanaga Maritime, quelques villages ont tout de même pu avoir accès à cette denrée rare. C’est le cas de l’arrondissement de Messondo, situé à une trentaine de kilomètre de Pouma. Malheureusement, depuis bientôt deux années, Messondo est dans la noir. L’alimentation en énergie électrique n’est pas régulière. Dans certaines partie de cette localité, il n’y a pas d’électricité. Depuis vingt quatre mois. Messondo vit dans le noir, les populations sont dans le désaroi et appellent au secour.

C’est depuis 2016 que l’arrondissement de Messondo est sans électricité. A l’occasion de la tenue du Conseil Municipal, nous avons pu vivre la triste réalité dans laquelle sont plongés une partie des citoyen de la république du Cameroun. Dans certains coins de l’arrondissement, c’est l’obscurité opaque une fois la nuit tombée. Dans d’autres villages c’est une instabilité que personne ne maitrise. « le courant vient quelques heures et repart pour plusieurs jours voir semaines. Personne n’est capable d’imaginer quel jour le courant reviendrait, on attend seulement ». Les cris de colère des populations deviennent de plus en plus fréquents à mesures que les jours passent, les semaines, les mois, les années, les trente milles habitants de l’arrondissement de Messondo ne savent plus à quel sains se vouer. Tant la société en charge du transport de l’énergie électrique n’est pas en mesure de leur fournir ce besoin vital qu’est l’electricité.

CONSEQUENCES

L’absence d’energie électrique ne peut qu’avoir des conséquences facheuses sur le coup de la vie pour les populations villageoises. Les aliments tel le poissons frais et sont de plus en plus rares et chers . La petite quantité qui peut être disponible sur le marché, coûte au moins deux fois le prix normal, à cause des sacrifices consentis par les commercants pour la conservation.

Pour pallier à ses nombreux désagréments, le maire de messondo à mis a la disposition des population un groupe electrogne pour permettre à ceux qui peuvent venir jusqu'à la mairie charger tout au moins leurs téléphones portables.

L’arrondissement de Messondo vit depuis un moment comme dans l’antiquité. Ici on  est retournée à l’utilisation des lampes à petrole, appelées lampes tempêtes. A ces difficultés viennent s’ajouter l’absence de route et de transport pour rallier Edéa la plus grande agglomération. Il faut desormais payer 5000 francs cfa pour quitter messondo et rallier Pouyma.

Le Sous-prefet de Messondo, ATEBA NGOA Michel « salut la destérité des populations qui tiennent le coup malgrè tout. Ceux qui le peuvent ont pu s’acheter un goupe electrogène, mais vous savez ce que ca coûte  comme carburant tous les soirs c’est dix fois le prix des factures ordinaires de l’électricité. Mais je vous assure c’est très dur » conclut-il.

Qui sortira la ville de Messondo de l’enclavement dans lequel elle semble être plongé ? Sans eau potable, sans electricité ? Même l’accés par route de plus en plus impratiquables. L’unique moyen de transport des riverains ici était le train. Mais depuis l’accident d’ESEKA , la voie férrée n’est plus qu’un lieux de receuillementn et la gare  est devenue un lieu de rencontre . En l’absence du train intercity, l’unique train qui peut s’arrêter à Messondo et transporter des passagers, ne dispose généralement que d’un seul wagon. En période de vaccances alors … le cauchemar est double. Il faut s’armer de courage pour voyager, à défaut ; il faut simplement prévoir 5000 francs cfa pour rallier Pouma en moto et 3000 francs cfa au cas ou une voiture libre et disposant de place venait à passer par là. Une fortune pour un trajet d’à peine 32 km.

 

YVONNE CATHY NKEN

JOURNALISTE

Partager l'info

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir