EDEA 13 juin 2015, MBOG LIAA fêtait ses 20 années d’existence

Association Mbog Liaa

Ce site a été mise à jour le Lundi 18 Septembre 2017 à 12:19
Home

Ce 13 septembre 2016 nous a conduit sur les chantiers du leadeur du nationalisme camerounais. Un devoir de mémoire envers celui qui s’est battu en faveur de l’indépendance du Cameroun. Nous avons voulu, ce mardi, parcourir sa vie et ses œuvres. Nous sommes allés à sa résidence principale et dans les locaux qui abritaient ses bureaux. Nous découvrons tristement de vieilles batistes dont la nature et la qualité de la construction rappellent la misère de l’homme retrouver mort le 13 septembre 1958. Cinquante-huit ans après nous voici debout et sans voix, devant un local qui aurait pu être un lieu de pèlerinage pour entretenir la mémoire.

Lorsque nous arrivons au célèbre carrefour ‘kayo Elié’, à l’entrée du   quartier Nkongmondo à Douala capitale économique du Cameroun, nous empruntons l’axe central qui conduit tout droit au prochain carrefour : c’est le carrefour Etoo. A cinquante mètres environs dudit carrefour, nous apercevons une vieille batiste dont la construction date de l’aube des années 1900. La façade est assez défraichie, les portes et les fenêtres tiennent à peine debout. A la cour avant du local, de   nombreux morceaux de fer parsemés çà et là. C’est le matériel de travail d’un serrurier métallurgique qui loue cet espace depuis une dizaine d’année. A ses côtés, de nombreux petits commerces qui obstruent les deux marches d’escalier qu’il va falloir emprunter pour entrer dans la résidence du Mpodol. Nous voici à la porte centrale du domicile de Ruben Um Nyobe. Il est un peu plus de 11heures. Nous sommes accueillis par une femme âgée, assise sur un banc, la main sur la joue, les yeux fixés sur la chaussée comme si elle attendait voir l’arrivée de quelqu’un de très cher. Cette dame de soixante-dix ans passés, est un membre de famille du défunt nationaliste. Elle a séjournée ici avec lui plusieurs années avant que la poursuite du colon ne l’oblige à gagner la brousse.

 

Yvonne Cathy NKEN

Journaliste

 

 

Partager l'info

Commentaires  

 
0 # sos serrurier 10-09-2017 13:49
félicitation pour cet article très bien rédigé
Répondre | Répondre en citant | Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir