EDEA 13 juin 2015, MBOG LIAA fêtait ses 20 années d’existence

Association Mbog Liaa

Latest update Tuesday 30 June 2020 à 09:38

Edito

Newsletter

Please subscribe for free to receive regularly the communities Bassa, Bati and Mpo'o news.

Visites du site

Compteur activé le 30/05/2018

Visites depuis 01/01/2018
2008061
Ce jour653
Hier3269
Cette semaine20053
Ce mois34001
Total2008061
Home News Interview de la semaine Yvette Michela Yette « Mbai Basaa a pour mission de participer activement au développement économique, social et culturel des Bassa »

Originaire de Ngambe dans le département de la Sanaga Maritime région du Littoral,  Yvette Michela Yette a toujours œuvré pour la promotion de la culture Mbog Liaa même avant qu’elle ne s’envole pour San Francisco aux Etats Unis d’Amérique il y a plusieurs années. Cette brave mère de famille et petite fille des Yette Mbengue a fait ses études d'architecture et de design d'intérieur avec spécialisation en conception de cuisine et de salles de bain .Malgré ses multiples occupations, elle tient merveilleusement bien les rênes de l’association Mbai Bassa. Association où elle a été élue présidente depuis Août 2012 pour un mandat de trois ans. Elle a accepté nous accorder une interview dans laquelle elle nous parle de cette association qu’elle dirige depuis deux ans.

Pouvez-vous nous permettre de mieux connaitre votre association?
Mbai Bassa et une association dont l'idée de l'existence a germé en 2010 dans la région de San Francisco, dans le Nord de la Californie aux Etats Unis. Tout en assumant la maternité de l'association Mbai Bassa, je dois reconnaître que son existence est due à la volonté commune de plusieurs personnes dont les origines Bassa Mpoo Bati sont diverses. Tous vivants dans la région de San Franscisco. Nous avions pour vision de créer un groupe d'entraide familial d'abord et social ensuite. L’objectif étant de nous rapprocher davantage les uns des autres dans un environnement où les distances et les occupations diverses créent l’isolement, et où nos enfants grandissent coupés de leurs origines. Mais la volonté de notre jeune association est aussi de penser et d'agir pour aider nos frères qui vivent dans les régions enclavées de nos villages. L’association Mbai Bassa a une vingtaine de membre adultes actifs. Tout Bassa Mpoo Bati est ici dans sa maison, d'où l'appellation Mbai Bassa. Elle est composée d'un bureau qui dispose d’un président, d’une secrétaire, d’un trésorier et des conseillers. Nous nous réunissons une fois par mois chez un des membres.

Quelles sont les missions prioritaires de l’association Mbai Bassa ?

Notre association a pour missions principales de participer activement au développement économique, social et culturel des bassas ; de promouvoir les échanges culturels avec les autres communautés ; d’aider nos frères qui sont dans les villages enclavés .Elle a en outre fait de la promotion de la solidarité et des liens culturels entre les membres son cheval de bataille.

Quelles sont les réalisations de l'association depuis sa création?


Dans un an, nous aurons bientôt trois ans d'existence et quasiment à l'heure du bilan du premier mandat, période de consolidation de Mbai Bassa. Nous dirons que notre fierté porte sur le fait que : nous avons pu asseoir une association fraîchement créée et nouvelle en son genre dans la région concernant les Bassa. Nous en avons fait une association reconnue dans la communauté camerounaise. Nous avons soutenu nos frères récemment arrivés dans le processus administratif quant à leur légalité dans le pays, mais aussi à leur établissement social. Ce n'est qu'en se tenant la main qu'on y arrive tous. « là » en langue Basaa qui signifie « pouvoir » en langue française est la devise de Mbai Bassa. Nous nous sommes soutenus fraternellement quand besoin était (mariage, naissance, décès, autre...).Par ailleurs, nous avons commencé à penser aux activités du prochain mandat avec une vision beaucoup plus large allant au-delà des frontières de notre localisation. Nous en parlerons plus en profondeur certainement lors d'une prochaine interview. De même nous avons participé à des activités communautaires tel le festival des cultures camerounaises de Californie du Nord. Festival auquel nous participerons encore cette année 2015.

Quelles sont les difficultés rencontrées par Mbai Bassa?

Sûrement les mêmes que toute autre association mais la volonté commune des membres à s'entraider et à être unis efface ces velléités.

Quelles relations entretenez-vous avec les autres associations Bassa présentes aux Etats Unis?
Les relations sont bonnes avec celles dont nous sommes en contact notamment dans la région d’Atlanta en Géorgie. Nous espérons étendre ce réseau relationnel aux autres Etats.

Comment faire pour adhérer à Mbai Bassa?

Comme j'ai dit plus haut, tout ressortissant Bassa Mpoo Bati vivant dans la région de Californie du Nord précisément dans la région de San Francisco est invité à s'inscrire. Bien vouloir contacter le secrétaire ou la Présidente à travers les emails suivants : Présidente :   This e-mail address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it "> This e-mail address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it
Secrétaire    This e-mail address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it "> This e-mail address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it .

Quelle appréciation faites-vous de Mbog Liaa?

Nous louons évidemment les efforts déployés par l'équipe managériale de  Mbog Liaa quant au maintien de la famille Bassa et nous soutenons ses efforts. 
Un dernier mot ?


Merci pour cette opportunité qui nous a été donnée de nous présenter au sein de cette immense famille Bassa Mpoo Bati qu'est Mbog Liaa. Nous encourageons davantage nos frères qui vivent dans la région à nous rejoindre.

 Interview réalisée par TATIANA MATJE MBONDO

Partager l'info