EDEA 13 juin 2015, MBOG LIAA fêtait ses 20 années d’existence

Association Mbog Liaa

Ce site a été mise à jour le Mardi 19 Mars 2019 à 09:56

Edito

Newsletter

Veuillez vous abonner gratuitement pour recevoir regulièrement les nouvelles des communautés Bassa, Bati et Mpo'o

Visites du site

Compteur activé le 30/05/2018

Visites depuis 01/01/2018
0709411
Ce jour524
Hier9589
Cette semaine19196
Ce mois46065
Total709411

Il paraît que les usages qui ont la peau dure veulent que l'on présente ses vœux à tous ceux qui vous sont chers avant le 31 janvier de l'année de référence. Comme tous ceux qui suivent l'actualité de notre fratrie l'ont constaté, cela n'a pas été fait! Peut on pour autant affirmer comme le ferait une infime minorité que mon intérêt pour le devenir de notre communauté aurait diminué? Que nini! 

Cela ne vous a pas échappé que l'aboyeur des châteaux princiers de l'aire Mbogliaa est devenu volontairement  aphone depuis quelques mois. Puisque je vous dois des explications, je me bornerai à dire que mon engagement dans le combat pour le développement de notre communauté et la volonté de ne jamais brouiller le discours qui est le mien vis-à-vis de celle-ci m'a forcé à avoir une attitude moins combative que celle qu'on me prête souvent à tort ou à raison. Si je n'avais pas été concerné, j'aurais sur la base du vécu pris à témoin la communauté pour l'alerter sur ce qu'il ne faut pas qu'elle devienne et sur le risque que quelques uns puissent continuer à faire prospérer la vision d'un peuple dont l'ADN serait essentiellement fratricide, parricide, et œdipien.
Notre peuple n'est pas ce que certains veulent qu'il paraisse.
Nous sommes pour la grande majorité d'entre nous fiers de ce que nous sommes et avons la conviction que nos qualités sont les bienvenues dans la construction de ce Cameroun que nous appelons tous.
Que 2015 voit enfin se concrétiser avant son terme la structuration de Mbogliaa intégrant les familles par le biais de leurs représentants légitimes quelque soit leur mode de désignation.
Je réaffirme ma disponibilité pour qu'ensemble nous puissions enfin mettre sur pied un mode opératoire pour que les éventuelles récriminations objectives ou non soient traitées afin que chacun se retrouve dans le rêve dont on ne peut pas nier qu'il est de plus en plus partagé par le plus grand nombre.
Quand nous aurons dissipé les quelques malentendus qui pourraient minimiser notre efficacité dans la réalisation de nos objectifs communs, alors je retrouverai ma verve synonyme de fierté légitime. En sommes nous si éloignés?
Bonne et heureuse année!

Partager l'info

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir