EDEA 13 juin 2015, MBOG LIAA fêtait ses 20 années d’existence

Association Mbog Liaa

Ce site a été mise à jour le Mardi 19 Mars 2019 à 09:56

Edito

Newsletter

Veuillez vous abonner gratuitement pour recevoir regulièrement les nouvelles des communautés Bassa, Bati et Mpo'o

Visites du site

Compteur activé le 30/05/2018

Visites depuis 01/01/2018
0709525
Ce jour638
Hier9589
Cette semaine19310
Ce mois46179
Total709525

La famille Mbogliaa, de l'avis général a fait un "coming out" plutôt réussi le 23 mai 2014.
Les critiques positives que nous avons reçues et que nous n'avons pas encore fini d'exploiter seront d'une indéniable utilité quant à la poursuite de l'édification du tissu relationnel de notre fratrie.
L'une des remarques les plus fréquentes que nous avons eues,  concerne  l'apparente faible représentativité des Présidents des grandes familles lors de cette grande fête.
Depuis que nous sommes à la tête de cette association, nous n'avons eu cesse de répéter que Mbogliaa est d'abord l'Association des familles et nous ne pouvons rester indifférents à cette remarque.
Elle montre que la priorité du bureau Exécutif dans les prochains mois en dehors des engagements pris pour la création de nouveaux secteurs et une étude pour la construction d'un lieu de rencontre et de convivialité, sera la visite méthodique de travail à faire à tous les Présidents des familles répertoriées afin de voir avec eux ce qui est nécessaire  pour créer le liant indispensable entre les familles et Mbogliaa, en réaffirmant le caractère faîtier de l'Association.


L'insuffisante communication à ce sujet  pourrait peut-être expliquer une éventuelle réticence des Présidents qui verraient d'un œil suspicieux une structure dont le passé, disent les langues qui ne sont pas que mauvaises, n'a pas laissé un souvenir impérissable  eu égard à la popularité  et à la disponibilité escomptées  par les bénéficiaires .
L'histoire dit on a quelque fois tendance à bégayer, mais s'arrête-elle pour autant?
Tous les responsables de familles dont j'ai le privilège de faire partie ont le devoir de trouver un cadre et un mode opératoire capables de promouvoir le "faire" et "l'être" ensemble,  seuls à même de nous faire sortir des problèmes structurels de développement et de solidarité qui nous minent depuis des lustres.
Je ne veux pas avoir la désagréable mission de rappeler au vu de la seconde prestation consécutivement désastreuse des lions indomptables en phase finale de la coupe du monde que onze excellents joueurs n'ont jamais fait une équipe.
Une équipe a une âme, un corps, un esprit. Les joueurs ne se donnent pas des coups de tête sous prétexte que l'un d'eux n'a pas fait le bon choix en ne jouant pas suffisamment collectif selon l'appréciation  du "têteur".
Une équipe exige de chacun des joueurs de penser d'abord au collectif avant de réagir face à une éventuelle provocation d'où qu'elle vienne. Ne pas le faire expose toute l'équipe à continuer le match en infériorité numérique avec toutes les conséquences inéluctables qui en résultent.
Dans notre fratrie,  nous avons des compétences avérées et que beaucoup  nous envient. Elles sont recrutées par d'autres, et souvent gracieusement, parce qu'elles ne demandent qu'à être utilisées.
L'observation que l'on peut faire est que nous avons tendance le plus souvent à nous occuper  de la maîtrise du contenant comme but ultime, en oubliant que le plus important et le plus valorisant est de trouver, de créer et de fournir un contenu qui assurera la pérennité de nos actions et de nos organisations, et par la même occasion de notre fratrie.
Si nous ne nous attelons pas à gérer ces contradictions qui finissent par ne pas être qu'apparentes, alors les nôtres que nous invitons au voyage risquent de nous poser la désobligeante question: Y'a-il un pilote dans l'avion?

Partager l'info

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir