EDEA 13 juin 2015, MBOG LIAA fêtait ses 20 années d’existence

Association Mbog Liaa

Latest update Monday 08 April 2019 à 07:21

Edito

Newsletter

Please subscribe for free to receive regularly the communities Bassa, Bati and Mpo'o news.

Visites du site

Compteur activé le 30/05/2018

Visites depuis 01/01/2018
0838708
Ce jour121
Hier1972
Cette semaine14517
Ce mois67292
Total838708
Home

Quand le regretté Mbombog NGEMBUS Samuel, Chef de la Communauté Bassa-Mpoo-Bati de Limbe décède il y a dix ans, personne alors n’est conscient que sa succession sera longue, excessivement longue !

S’en suit alors une longue traversée du désert où nos populations sont au banc de l’Administration qui, comme on le sait tous, passe par ses « Auxiliaires » pour atteindre le peuple profond.
C’est ainsi que nous disparaîtrons progressivement de la scène politico-administrative du Département du Fako, nous contentant du rôle ingrat de « Souffleurs de cor » quand d’autres se « Gonflaient les joues ». Quand certaines informations nous arrivaient, elles nous parvenaient non seulement tardivement, mais en plus, nous n’avions aucune structure qui puisse coordonner notre participation.
Et paradoxalement, tout le monde semblait s’être accommodé de cette situation où une frange représentative de la population était en marge de la société, juste à cause de son incapacité à s’organiser ! Nos frères et sœurs des villes de Buea, kumba connaissent la même mésaventure pendant qu’un grand flou entoure ceux de Muyuka.

20 Janvier 2014
C’est alors que nous avons la visite de nos Frères du « MBOG LIAA » qui nous font le plaisir de nous inviter chez nous pour entretenir de leurs ambitions et de leurs activités. Monsieur MINLEND Jérôme, Président Général de MBOG LIAA en personne et son Secrétaire Général Monsieur NYUNAÏ NYUNAÏ , en ont profité pour nous sensibiliser sur les nécessités d’unité, de solidarité et de réorganisation de notre Communauté.
Le message n’a pas du tomber dans l’oreille d’un sourd, car depuis ce temps, conduits par S.M. NJEMBE Marcel Chef des Bassa de Tiko dans le cadre d’une organisation Régionale, et un peu plus tard par un « Comité de Réflexion » conduit par Dame NGOMALAGAL Tecla dans le cadre de la ville de Limbe, nous n’avons plus cessé de nous réunir pour mettre fin à cet état de désorganisation.
Nous avons aussi décidé d’être représentés dans toutes les activités de la vie sociale ; ce sera le cas pour la Célébration des Quinquénaires de l’Indépendance et de la Réunification, ainsi que pour le « Festival des Arts et de la Culture de Limbe (FESTAC) » qui nous avait pourtant pris de court.
Pour la ville de Limbe, nous avons visité et sensibilisé nos frères et sœurs au sein de leurs Associations Familiales et même dans la rue pour d’autres. Ce comité de Réflexion a tenu des réunions chaque fois que cela était nécessaire, et convoqué les Chefs de Familles et tous les volontaires à une Assemblée Ordinaire mensuelle le dernier Dimanche du mois.
En Mai 2014, après de longues discussions, un profil du Chef que nous souhaitions avoir fut peaufiné et divulgué largement pour un appel à candidatures.
En Juillet 2014, l’unanimité est faite sur la personne de BALEMA BA NJEE Michael. Commencent alors les tractations administratives et la recherche des financements pour laquelle nous nous avons frappé à toutes les portes ; tâche très ardue en cette période de récession où les générosités se font rares.
La première date donnée par les Autorités Administratives, le 11 Avril 2015, avortera pour cause de coïncidence avec la clôture du  FESTAC. Le week end d’après sera le bon.

18 Avril 2015

Alors que le calendrier politique une fois de plus ne nous était pas favorable à cause d’une marche de soutien contre « Boko Haram » organisé dans la capitale régionale Buea, nous avons eu le bonheur d’assister à une intronisation merveilleuse.
L’ « Oint du Peuple » a été préalablement initié et protégé dans une « Hutte Traditionnelle Sacrée» par nos « Bambombog » dont Mbombog Justin BIBOUM et Mbombog NKOMA YETNA Thomas qui se sont fait assister le jour « J » par Mbombog LOGA Marius expressément venu de DIBANG pour la circonstance et par notre « Doyen d’âge » l’ancien Pierre ELOUGA, puis remis entre les mains de nos Chefs : Kiñè MBOME Pierre, Chef YAKALAG. et Kiñè NJEMBE Marcel, Chef des Bassa de Tiko (ils seront assistés par Kiñè NYEMB MODE Paul Elie,  un jeune Chef NDOK BEA venu tout spécialement d’Eséka.
Ce sont donc nos Patriarches qui porteront le futur Chef à l’ensemble des Chefs BAKWERI, les propriétaires de céans qui accueilleront dans la joie et introniseront S.M. BALEMA BA NJEE Michael Ivo, leur ami d’enfance avec qui ils ont longtemps cheminé.
Dans son discours d’accueil, le Porte-parole des Chefs BAKWERI insistera sur le fait que le nouvel élu n’est pas un Chef circonscrit dans un territoire donné comme c’est leur cas à eux, mais le Chef d’une très grande Famille que eux, les natifs ont toujours appelé « BASSA » ou « BAKOKO » sans en savoir plus.
Madame l’Assistante du Sous-Préfet de Limbe II en clôturant la cérémonie a abondé dans le même sens en espérant que nous serons désormais plus forts, plus actifs, maintenant que nous avons un guide. C’était là le côté cour.


Côté jardin, il importe de noter qu’en plus de nos danses traditionnelles « HOÑGO, ASSIKO, NKUL A BESOL, KOO… » la participation d’une Chorale BAKWERI et d’un Groupe de danse des Ressortissants de Nord-Ouest dans leurs beaux costumes traditionnels ont contribué à rehausser l’animation qui fut grandiose et diversifiée.
Nous nous réjouissons de ce que les BASSA-MPOO-BATI ont massivement répondu à l’appel. Ils sont venus de partout soutenir cette initiative de réorganisation. Un « Merci » particulier à MBOG LIAA qui était représenté par son Secrétaire Général et sa suite venus tout spécialement de Douala, à nos Frères et Sœurs venus en nombre de Tiko, de Buea et de Kumba. Nous n’oublions pas le « Peuple de la Grotte Sacrée » de Limbe dans ses plus belles parures.


Notre reconnaissance à l’Administration qui a autorisé cette manifestation, aux Chefs BAKWERI qui ont bien voulu accueillir notre « ELU », à tous nos Amis et Bienfaiteurs qui nous ont financièrement assistés, à nos Associations Familiales et à nos Elites pour leurs contributions. Un « MERCI SPECIAL » à une femme formidable ; elle est vieille, maladive et sans ressources, mais elle a un cœur gros comme le monde, et un amour sans égal pour son peuple. Mama Monica NGO IKOUNGA a offert son domicile sis à Lumpsom Quarter pour abriter toutes les réunions préparatoires qui nous ont permises d’avoir aujourd’hui un guide.

Merci à Madame Lucy NGEMBUS, la veuve du précédent Chef, pour son soutien et ses conseils à la nouvelle « Première Dame »
Nous n’oublions pas le « COMITE D’ORGANISATION », une année durant, cette « grande muette » ne s’est permis aucun répit, telles des fourmis ouvrières, il a tout sacrifié à l’autel d’un idéal : redonner un Chef de Famille aux Peuples de la Grotte Sacrée. Leur propre famille, leur santé individuelle, passaient après le devoir. Chapeau !
Au cours des festivités qui ont suivi dans un hôtel proche de la Résidence du Chef, Monsieur NYUNAÏ NYUNAÏ a une fois de plus eu l’occasion de présenter aux nombreux convives la « Vision » de MBOG LIAA dont il est le Secrétaire Général, ainsi que ses implantations dans le monde ; la nécessité de former de grands ensembles unis autour d’un idéal,  condition sine qua non pour vaincre l’adversité dans le monde actuel.

Pour les peuples de la grotte sacrée de Limbe, cet idéal sera désormais  la raison d’être de notre « ELU ». Ah, mais nous avons oublié que vous ne le connaissez pas encore !
 S.M. BALEMA BA NJEE Michael Ivo est un jeune septuagénaire retraité, marié, père et grand-père. Né et grandi à « Victoria » (l’actuelle Limbe), il a longtemps travaillé avec les Travaux Publics et la CDC. Il connaît l’histoire des migrations de nos Ressortissants dans toute la région et il parle plusieurs langues locales.
Du temps où il grandissait dans cette ville, il se rappelle qu’il n’y avait pas de BABIMBI ou de ÑO NLOÑ, de BASSA ou de BAKOKO, et il n’y avait que des joies ou des peines partagées par tous.  Et c’est cet ADN d’unité qu’il veut mettre aujourd’hui au service du peuple de Dieu. Il est humble et disponible. Il souhaite que toutes nos Associations et Familles l’entourent et le soutiennent dans cet idéal d’unité.

Unis, nous sommes plus forts !

LE COMITE D’ORGANISATION

Partager l'info