EDEA 13 juin 2015, MBOG LIAA fêtait ses 20 années d’existence

Association Mbog Liaa

Latest update Monday 08 April 2019 à 07:21

Edito

Newsletter

Please subscribe for free to receive regularly the communities Bassa, Bati and Mpo'o news.

Visites du site

Compteur activé le 30/05/2018

Visites depuis 01/01/2018
0756807
Ce jour1108
Hier1124
Cette semaine5600
Ce mois28914
Total756807
Home

Monsieur Jourdain parait-il faisait de la prose sans le savoir. J'ai souvent la faiblesse, qu'on me le pardonne, de penser que nous sommes quelques uns à être des sieurs Jourdain qui s'ignorent. Ce sentiment m'est monté au nez comme la moutarde forte de Dijon en relisant le manifeste du Peuple de Mbogliaa rédigé et signé solennellement à Eséka  le 19 Octobre 1996, par 92 de nos plus grandes et bien faites têtes .

Les rangs se sont éclaircis, le temps impitoyable, jouant son rôle de rappel de la fugacité de notre présence sur la scène remuante de cette comédie temporelle.

Mais il reste des témoins bien vivants, de ces moments que l'histoire de ce peuple retiendra forcément.
Pour vous amener à partager un peu de mon émotion ou de mon angoisse selon les prédispositions que vous aurez au moment où vous en prendrez connaissance ou en referez la lecture, nous vous proposons le texte intégral  ce manifeste dans la rubrique "Statuts et textes" de notre site. Ce document  est soit un régal, soit un cauchemar en fonction de l'écart qui séparera chacun de nous, individuellement ou collectivement, des idéaux qui y sont contenus.
Le moindre des paradoxes de ce texte est sa modernité, son caractère prémonitoire, l'actualité des sujets qui y sont abordés et des concepts utilisés et retenus.

L'âme dans son essence, dépouillée de ses parures politiciennes et quelques fois opportunistes, serait-elle donc immortelle?
C'est probablement un sujet de philosophie que je laisse à  nos enfants et petits enfants en classe d'examen le soin de traiter.
Pour ceux, j'espère peu nombreux, qui n'auront pas le courage de faire la lecture de ce texte fondateur de Mbogliaa, je rappelle les sous-titres des points développés:

  • Réaffirmation de l'identité et de l'unité socio-culturelle.
  • Contribution à l'émergence et à l'édification de la Nation Camerounaise
  • Aspirations et attentes du peuple de Mbogliaa.
  • Engagement et Proclamation.

Comme pour nous montrer à quel point elle est indomptable, l'histoire par le biais de ce qu'on appelle par commodité  le hasard a voulu que dans le même laps de temps, se concrétise l'idée ruminée dès les premiers instants de notre mandat de nous rapprocher des nôtres qui se sont installés dans la partie anglophone, par strates successives depuis la fin du 19ème siècle avec l'arrivée des allemands, en passant par tous les événements marquant quelques fois au fer rouge, l'histoire passionnante de notre très chère patrie et terre chérie et ce, jusqu'à cet après midi du 25 janvier 2014.
Les notables d'un certain âge,  que nous avons rencontrés à cette occasion nous ont fait vivre comme si nous y étions, quelques épisodes de leur vie tumultueuse pendant les années de braises de notre histoire en marche.
Nous avons promis avant qu'ils ne tirent leur révérence,  de leur envoyer des capteurs de conte pour que l'âme, l'autre, soit peut-être effectivement  immortelle.
En attendant, et à l'évocation de tout ceci, nous ne pouvons que nous exclamer: Souvenirs Souvenirs.

Partager l'info