EDEA 13 juin 2015, MBOG LIAA fêtait ses 20 années d’existence

Association Mbog Liaa

Latest update Monday 08 April 2019 à 07:21

Edito

Newsletter

Please subscribe for free to receive regularly the communities Bassa, Bati and Mpo'o news.

Visites du site

Compteur activé le 30/05/2018

Visites depuis 01/01/2018
0899504
Ce jour4298
Hier4830
Cette semaine24735
Ce mois43252
Total899504
Home

Nous sommes à quelques encablures de la mise en place du secteur pionnier de l'hexagone, par voie consensuelle, si nous y parvenons et ce serait la meilleure formule, ou par suffrage exprimé, si les candidatures sont multiples.

Je rêve d'un engouement exceptionnel de nos jeunes et moins jeunes dans le processus de prise de responsabilité pour présider aux destinées d'un secteur qui devra être moteur dans  la conduite de notre fratrie dans de verts pâturages, où la sagesse séculaire des descendants de Mbogliaa empruntera juste ce qu'il faut à la modernité pour le bien du plus grand nombre.
Cela me fait penser au jeune Tcham-Kung héros du livre du professeur et Abbé Nicolas Boumtje, ''apprendre à philosopher''.


Selon le professeur Paul Mabè,  préfacier  de cet ouvrage, le but de l'enseignement que cet enfant reçoit est ''de faire de lui un philosophe par excellence c'est-à-dire un homme raisonnable , humble, juste, libre dans sa pensée, aimant la vérité, accueillant vis-à -vis des  autres, tolérant, généreux, respectueux des mœurs et des coutumes ancestrales tout en restant ouvert aux autres cultures''. Tout un programme!!.. que devrait s'approprier ce jeune Bassa timonier de son peuple,  que sera le futur président du secteur incluant Paris et sa région et dont la dénomination et les limites restent à définir.

Dans la même logique, la mise en place d'un certain nombre de secteurs au Cameroun est réclamée et devra permettre de renforcer les liens familiaux et fraternels qui ont tendance à se distendre.
Le secteur de Douala qui est un des secteurs pionniers devra dans ce vaste mouvement de réforme, tenir sa place et son rôle historiques.
La culture quelle que soit la définition qu'on lui donne doit prendre toute la place qui est la sienne dans la vie de  Mbogliaa.
Je ferai offense à nos frères Mbogliaa du Canada si je ne vous donnais pas de nouvelle de cette communauté qui m'a fait l'honneur et le privilège de me recevoir lors de mon passage à Montréal le 24 et le 28 septembre 2013. Sans préparation particulière, nous avons été en mesure de faire une réunion instructive et constructive sur l'installation d'un bureau  Mbogliaa à Montréal en particulier et au Canada en Général.

Chaque grand homme qui disparaît dans notre environnement est dit on avec raison une bibliothèque qui brûle.
La disparition de Paul Pondi qui, certes a bien vécu et écrit une page importante de l'histoire du Cameroun dans les différentes responsabilités qui ont été les siennes montre qu'à ce rythme, non seulement nous n'aurons plus de bibliothèque, mais même un seul livre n'ornera plus nos chevets désormais poussiéreux, pour soulager nos insomnies  stressantes.
L'angoisse doit être à son paroxysme pour ceux d'entre nous qui, avaient décidé chaque fois qu'ils étaient en panne d'imagination ou d'arguments, de lui prêter des propos qu'il n'avait jamais tenu, pour passer en force. Il nous faudra réinventer un autre mode opératoire.
Pou revenir aux préoccupations de la fratrie toute entière,  nous devons tous ensemble revisiter le programme triennal que nous avons adopté par Bureau Exécutif interposé.

Tous ceux qui aspirent à une responsabilité au sein de Mbogliaa, devront s'approprier la vision et les objectifs définis et souvent rappelés par les différents animateurs de notre association. Même si nous le voulions, au nom de l'intérêt général, nous ne pouvons pas laisser prospérer ceux qui pensent que l'Association Mbogliaa serait un tremplin pour la poursuite d'objectifs personnels incompatibles avec ceux de la fratrie. Servir et non se servir doit être  le leitmotiv de ceux qui ont librement décidé de donner du leur pour la Grande cause des enfants de la grotte mythique.
Si nous ne pouvons pas tenir ce pari, alors courage, fuyons et circulons car il n'y a définitivement rien à voir et à faire!

Partager l'info