EDEA 13 juin 2015, MBOG LIAA fêtait ses 20 années d’existence

Association Mbog Liaa

Latest update Monday 08 April 2019 à 07:21

Edito

Newsletter

Please subscribe for free to receive regularly the communities Bassa, Bati and Mpo'o news.

Visites du site

Compteur activé le 30/05/2018

Visites depuis 01/01/2018
0758454
Ce jour317
Hier1005
Cette semaine7247
Ce mois30561
Total758454
Home

Au moment où chacun aspire légitiment à prendre quelques jours de vacances, en règle général bien mérités, le ton de ce billet aurait dû logiquement être badin, afin de préparer les nôtres à la légèreté estivale ou de la saison pluvieuse en fonction des cieux sous lesquels ils ont décidé d'aller planquer "leurs amis, leurs amours et leurs emmerdes", selon la fameuse formule de Charles Aznavour.

J'ai du mal à souscrire à cette logique tant les sujets et les préoccupations de l'heure interpellent notre communauté.
-La visite du président de Mbogliaa à la diaspora fin juin à Paris, n'a pas fini de livrer ses effets. Après que la toile se soit enflammée, signe d'un intérêt réel de la jeunesse au devenir de la communauté, la sagesse a prévalu et on attend du bureau exécutif des actes concrets. Wait but not too long, and see...

  • Les investitures par les partis politiques de leurs candidats pour le double scrutin  législatives et municipales ont donné lieu à des empoignades dont nous espérons qu'elles seront sans conséquences pour la marche en avant de notre communauté, dont l'intérêt, mesuré en termes de perspectives de développement,  devrait être privilégié avant toute autre considération.
  • Le tracé de l'autoroute qui risque de nous passer sous le nez, l'autoroute elle même fuyant nos vertes contrées, devrait être une préoccupation de tous, ce qui  semble  pour le  moment n'émouvoir que peu de monde.
  • Le centenaire de la naissance de Um Nyobe, même si le calendrier politique du mois de septembre au Cameroun pourrait ne pas pousser à la sérénité nécessaire, car l'événement doit être non partisan et national.
  • Les problèmes socio-culturels de Mbogliaa,maintes fois évoqués mais jamais traités en profondeur.
  • L'impossibilité qu'ont nos  amis des communautés frères du triangle national à nous apporter une aide vitale dans la résolution de nos contradictions, du fait même de nos pulsions autodestructrices.

En parcourant, lors d'une longue nuit passée  à méditer sur mon sort et celui des miens, la note de lecture faite par mon frère et ami Charly Gabriel Mbock ,sur l'essai d'un autre frère  Daniel Etounga Manguelle intitulé "Eloge de la dissidence", je me suis dit qu'il serait amusant et très instructif que les enfants de Mbogliaa se l'approprient en s'identifiant à ceux qui semblent concernés par cette réflexion.
Alors, nous débarrassant d'une attitude nihiliste peu propice au développement de notre aire géographique, nous prendrons enfin notre destin en main.

Si tous ces sujets vous ont laissé de marbre, alors, chut!! Silence, ici on se suicide.
Bon mois d'Août et à bientôt pour ceux qui survivront.

Partager l'info